Thérapie brève par Skype

Inspiration, lucidité, puissance pour trouver une solution !

La thérapie brève appartient au domaine de la thérapie systémique.

Elle traite, sur une durée réduite, un certain nombre de troubles et est une bonne réponse pour les personnes qui n'ont pas le temps de suivre un programme long et astreignant et dont les troubles qu'ils rencontrent ne nécessitent pas forcément une thérapie de longue haleine.

 

La thérapie brève : pour qui ? pour quoi ?

 

« Ce qui déclenche le processus de changement, c’est notre ressenti, notre perception. Tout le reste vient ensuite. »

 

Origines de la thérapie brève

Cette thérapie est née aux États-Unis, dans les années d'après-guerre. Elle est le fruit d'un travail de recherche mené par l'école de Palo Alto.

Elle se différencie d'une psychanalyse ou d'une psychothérapie traditionnelle, en ce sens que, comme l'évoque son nom, sa durée est limitée dans le temps :

  • en général, une thérapie brève dépassera rarement le nombre de 7 à 10 séances ;
  • une psychanalyse ou une psychothérapie peuvent aller de plusieurs semaines à un an et parfois plusieurs années.

 

Le but de la thérapie est d’aider la personne à voir sous son problème sous un angle différent afin qu’elle puisse réagir autrement. En fin de prise en charge, souvent en moins de 10 séances, la personne est donc plus riche d’un apprentissage, d’un précieux savoir stratégique qui concerne le comment s’enfermer dans un cercle vicieux et surtout le comment en sortir.

 

La méthode est centrée sur la solution.
Il n’est pas nécessaire de dérouler toute l’histoire et l’enfance du client.
Avec l’aide du thérapeute et de sa technique, le client trouve lui-même la solution adaptée à son rythme et sa façon d’être. 

Le but prioritaire comme une approche pédagogique  : le client découvre des capacités, des compétences, des solutions dont il ne se savait pas porteur à ce point.
La personne fait de nouvelles expériences hors de son schéma habituel, qui vont s’ajouter à ses références de base et lui permettre de développer de nouvelles croyances/compétences.
Si l’on prenait une comparaison médicale, on pourrait dire ceci : plutôt que soigner la maladie, le médecin saurait comment faire pour stimuler les capacités immunitaires du patient.

 

Cette thérapie, de par son aspect rapide, s'adresse à des troubles pouvant être rapidement résolus.

On ne traitera donc pas par thérapie brève des pathologies lourdes qui restent du domaine réservé à la psychiatrie ou à une psychanalyse plus longue.

 

Pour conclure, on peut donc dire que le thérapeute bref expérimenté met ses compétences relationnelles, sa rigueur stratégique et sa créativité au service de l’art de rendre sa souplesse adaptative à toute personne demandeuse de changements.

 

Thérapie brève : troubles traités

Comme évoqué précédemment, les Troubles traités par une thérapie brève sont des troubles du comportement, plus aisément résolubles que des maux tels que :

  • les blocages ; les conflits
  • un problème de gestion de nos émotions ;
  • un manque de confiance en soi ;
  • des traumatismes légers ;
  • difficultés à faire des choix
  • surmenage et stress
  • lassitude et crise existentielle
  • les scénarios à répétition

 

 

Séance de thérapie brève par Skype

 

Entretien de 30 mn pour clarifier la demande et valider les séances par Skype.

Budget : 35 euros

 

Séance de 60 mn (hors temps d’installation et de connexion) : 45 euros par Skype

 

 

Etape 1

Etape 2